Phédon 

     

Le procès de Socrate ("L'apologie"), sa possible évasion ("Criton") et le dernier jour de sa vie ("Phédon"), ont eu lieu à Athènes il y a 26 siècles, et sont pourtant fondamentalement liés à la "naissance" de la philosophie, sinon à sa longue "gestation".

On peut parler de la mort en poète, en savant, en croyant ; la déplorer pour ses amis, la réclamer pour ses ennemis... pour soi, la craindre ou la rechercher ; le philosophe fait pareil, s'il en a le don, le savoir, l'expérience, mais l'approche aussi tout autrement, s'efforce de définir et de démontrer :

Quoi ? L'immortalité de l'âme, non du corps ?

Mais qu'est-ce que le corps sans l'âme ? Qu'est-ce que l'âme sans le corps ?

Et pourquoi cette distinction ? Qui est la cause libre et responsable des pensées et des actes ? Quel est donc ce moi ? présent au monde ?

Lourdes questions... difficiles réponses... toujours inachevées, car en l'être se trouvent ce qui persiste et ce qui change...

Les acteurs, eux-mêmes troublés par ces questions font passer chez ceux qui les écoutent, le désir d'apprendre et de chercher encore...

 

 Marie-Ange Mathieu

Agrégée de philosophie

Présidente de la Compagnie des Amis de Platon

 

Phédon

Avec Gérard Mascot, Ruben Chehadi, Gari Bellahsen et Eliot Benoist

Mise en scène Marie-Ange Mathieu